Florence Noël

Archive for the ‘Le projet’ Category

DiptYque écartelé

In Le projet, Participants, Thématique face B on 23 mai 2011 at 13 h 07 mi

La revue DiptYque a subi un sérieux coup de ralentissement dans sa parution. Ainsi que nombre d’entre vous l’ont constaté avec ennui, chagrin et rarement colère (je vous en remercie), elle n’est pas encore parue sous format papier.

Mais que c’est-il donc passé? Silence sur toute la ligne n’a pas été ma ligne éditoriale, ni ma ligne de conduite. Ce qui s’est passé a été au-delà du choix. La revue était prête dans sa forme brute ( texte, présentation, mise en page) pour mars. Fin d’hiver, mais hiver tout de même.

Entre-temps, j’ai été confrontée à trois obstacles qui apparaîtront pour les abonnés ou lecteurs potentiels comme des contre-temps mais qui furent pour moi vécus plus intimement comme des périodes mortifères.

L’une concerne le temps : j’ai été confrontée à des obligations personnelles incompressibles et imprévisibles. Je ne rentrerai pas dans le détail. Parce qu’on est sur FaceBook,autant dire la place publique, parce que parmi ceux qui me lisent seuls quelques individus – de quoi composer les doigts d’une main – savent l’essentiel par l’amitié de chair de sang de visu, parfois, qui nous lie.

J’ai eu des soucis physiques non graves mais qui m’ont littéralement extraites de la vie normale d’une personne normale. Ceci en même temps que la première raison invoquée.

J’ai manqué d’argent pour avancer l’impression de la revue. En effet, les prix sont calculés au plus juste, même trop juste pour rentrer dans mes frais. Conclusion : je n’ai aucun fond de roulement puisque je dois faire imprimer plus de numéros que ceux commandés.

La première contrainte (le temps) s’allège sans disparaître complètement étant.

La seconde contrainte (les soucis physiques) fluctue étant de nature extérieure à moi, et la subissant.

La troisième contrainte : j’ai trouvé un peu d’argent, mais j’imprimerai moins de numéros que prévu.

Enfin, je précise que vous pouvez encore commander la revue numéro 1.

A tous désolée de ce silence. Il n’a pas été voulu, simplement il a été la mutité des épreuves, celle où l’on dit « serrer les dents ». Difficile de parler, de s’apercevoir même qu’il faut parler, de s’apercevoir même que le temps du silence est long, dans ces cas-là.

La seule longueur ressentie est celle de la mortification d’avoir une revue « presque finie » qui n’attendait qu’une condition meilleure pour sortir enfin.

La revue numérique est chez l’imprimeur qui doit me donner les délais d’impression. je vous tiendrai au courant.

Publicités

Entre-deux /// Entrelacs : thématiques des n° 3 et 4

In Le projet, News, Thématique face A on 13 février 2011 at 15 h 12 mi

Nombreux sont les curieux et les impatients de connaître les thématiques des prochaines numéros de DiptYque

Alors, à tous, voici la fin du suspens, le temps de fourbir vos plumes, vos déclics et vos pinceaux:

La double thématique en diptyque prévue pour les deux prochains semestres se déclinera selon ces deux versants :

– La thématique du numéro d’été de DiptYque ( numéro 3) à paraître en juillet 2011 : Entre-deux

[Réflexion, micro-essai, textes poétique ou en prose, photos, oeuvres plastiques traitant de l’entre-deux, espace intermédiaire, intervalles, franchissement, mise en suspens, temps d’altérité en rencontre, tension d’éloignement, road récit, temps de pérégrination, le silence, la mise en retrait, le temps de pause …..]

– La thématique du numéro d’hiver de DiptYque (numéro 4) à paraître en janvier 2012 : Entrelacs

[Réflexion, micro-essai, textes poétique ou en prose, photos, oeuvres plastiques traitant de l’enlacement, les liens étroits, les entrelacs, les arabesques, les liens intimes, mystérieux ou mystiques, les jonctions, les connexions visibles ou invisibles, les destins liés,….]

L’adresse de soumission est : revuediptyque@yahoo.fr

Les soumissions pour le numéro d’été sont à remettre pour le 26 avril au plus tard

Les soumissions pour le numéro d’hiver sont à remettre pour le 15 septembre au grand plus tard.

Toute soumission doit comprendre une mini-bio du contributeur en deux lignes (dont le lieu de résidence, l’année de naissance), un résumé de la bibliographie et l’adresse d’un site si existant). Nous demandons d’envoyer une contribution de un à dix textes pour un ensemble ne dépassant pas trois pages A4 par numéro. Parmi ceux-ci une sélection sera opérée sur des critères de qualité et d’exigence. Les oeuvres visuelles (peintures, photographies, collages, …) doivent être envoyées dans un format correct (min 300 DPI). l’artiste effectuera une première pré-sélection dans ses oeuvres avant de les communiquer.

Le comité de sélection est constitué de Florence Noël, Stéphane Méliade, et de tout collaborateur épisodique qu’il nous conviendra de consulter.

La revue sera chaque fois imprimée selon les prévisions d’abonnements et de commandes.

Les contributeurs recevront un accès gratuit à la revue numérique mais vu le grand nombre de collaborateurs et la qualité de confection de la revue,  le numéro papier est payant.

Un article sur DiptYque paru dans la revue belge « Indications »

In Le projet, News, revue de presse, Thématique face A on 31 décembre 2010 at 10 h 59 mi

Un très bel article de Claudine Tondreau, romancière belge, paru dans la revue Indications et dont voici quelques extraits choisis:

« D’ombre et d’encre : Diptyque

Ce Diptyque à l’élégant format carré est le premier numéro d’une revue littéraire et artistique, paru en juin 2010.

L’éditrice, Florence Noël, qui a longuement pratiqué « internet » – elle a co-fondé le site Francopolis dédié à la poésie francophone planétaire – souhaite réconcilier l’inconciliable : la publication virtuelle et la version papier. Très sensible au rapport entre littéraires et plasticiens, elle cherche à développer les échanges, à l’interface des perceptions communes. Elle fait le constat qu’Internet a influencé la littérature par la publication en séquences ou en blocs de textes, une forme de langage « qui bouge »,  sorte d’ateliers vivants. Les synergies avec les photographes et les peintres s’y développent en réseaux d’affinités. Diptyque cherche à « fixer », à garder trace de ce qui fuit, à donner une cohérence « livresque » à partir d’une thématique, tout en attirant les plasticiens en correspondance : retour-papier de l’arbre cybernétique.

Quand on pose la question : « Et les auteurs belges… ? », Florence Noël s’étonne. Ceux-ci viennent de Suisse, du Québec, d’Afrique, de France et de Belgique, puisque  l’objectif est d’ouvrir et faire résonner. La revue Diptyque a pour vocation d’être le lieu de rencontre entre les viviers du foisonnant monde numérique, les auteurs d’éditions traditionnelles et les auteurs performeurs. Elle ne s’encombre pas de frontières.

Même volonté d’ouvrir les pages à diverses manières, à décloisonner les genres.  »

(…)

« France Burghelle-Rey tente de rendre compte des causes qui provoquent l’émotion chez le lecteur, au même titre que celle suscitée par un texte poétique. Ses impressions intitulées « L’Amour dans la chambre noire de Marguerite Duras » évoquent le « travail d’une photographe aux prises avec le développement de sa pellicule et prisonnière de sa chambre noire ». Elle appelle, d’entrée de jeu, les spécialistes de l’œuvre et les lecteurs de « L’Amour », à faire part de leurs remarques et contestations, ainsi qu’on le ferait sur un « blog ». Elle présente également un texte en chantier : étape un, deux et trois, comme un travail à suivre. On trouve dans Diptyque les notes critiques de l’édition numérique de Brigitte Célerier. Nathalie Riera signe un article intitulé « Pascal Boulanger : de la lecture et de la critique ». Ainsi, ne sait-on jamais qui regarde l’autre. »

 

Abonnement

In Le projet on 23 mars 2010 at 13 h 41 mi

Pour s’abonner à la revue semestrielle papier « Diptyque », chaque numéro d’environ 100 pages, vous pouvez choisir la formule « papier » de 20 euros/an (qui vous proposera aussi une version numérique) ou celle « numérique » seule de 8 euros/an.

Veuillez copier et remplir dans votre courrier électronique le formulaire ci-dessous qui reprend vos coordonnées complètes et l’envoyer à l’adresse de revuediptyque@yahoo.fr avec comme sujet abonnement

Pour le paiement, deux moyens s’offrent à vous :

  • Envoyer un chèque  ( je pense à nos amis français qui privilégient en général ce moyen de paiement) à l’adresse suivante:

revue Diptyque
Florence Noël éditrice
11 rue Bois des Fosses
1350 Enines

Belgique

  • La solution préférentielle pour ceux qui peuvent faire un virement bancaire:

le numéro IBAN est le suivant:

BE36 0016 0838 4581

le numéro BBAN (pour mes concitoyens belges) :

001-6083845-81

dans les deux cas mettre en communication le nom et l’adresse d’abonnement et une adresse e-mail.

Lors de la réception des chèques ou paiements, les abonnements seront confirmés par e-mail.

Lire le reste de cette entrée »

A propos des abonnements…

In Le projet, News on 18 mars 2010 at 20 h 01 mi

Diptyque sera une revue en format papier. Néanmoins elle aura son pendant numérique. Les raisons sont les suivantes : choix de support de lecture en ces temps où la littérature numérique portable fait de plus en plus d ‘émules, diminution des pertes sur stock, facilité pour l’étranger….

  • L’abonnement papier pour une année (deux numéros entre 80 et 100 pages chacun) : 20 euros
    [comprend l’abonnement numérique]
  • L’abonnement numérique uniquement pour une année : 10 euros
    [comprend la totalité des contenus mais sans mise en page particulièrement étudiée pour la lecture à l’écran]

Les contributeurs qui ne seront pas abonnés recevront la version numérique des exemplaires où ils paraîtront. S’ils désirent un exemplaire papier, il leur sera fourni au prix coûtant. Nous encourageons fortement les collaborateurs à prendre une des formules d’abonnement. Surtout s’ils désirent soutenir la revue.

La revue restera disponible à la commande même longtemps après la parution, comme un livre au catalogue d’un éditeur. Mais nous n’aurons qu’un faible stock, les réimpressions se faisant à partir d’une commande de dix nouveaux exemplaires. Passé quelques mois, le choix d’une commande d’un exemplaire en numérique sera plus sûrement rapide.

Premiers appels à contribution

In Le projet on 15 juillet 2009 at 9 h 33 mi

La première thématique en diptyque se décline selon ces deux versants :

– « La part de l’ombre » revue à paraître en juin, date butoir des soumissions : 20 avril.

[Réflexion, micro-essai, textes poétique ou en prose, photos, oeuvres plastiques sur l’ombre en tant qu’entité liée, subordonnée, subreptice, traître ou révélatrice,  les prémices de nos ténèbres, les histoires d’ombres, théâtres d’ombres, les silhouettes portées, l’ombre dans la littérature (ex: La fin des temps d’Haruki Murakami, Le conservateur des ombres de Thierry Haumont, L’ombre de Peter Pan, …], l’absence d’ombre, l’ombre dans les oeuvres cinématographiques….]

– « Lumières intérieures» revue à paraître en octobre, date butoir des soumissions : 31 juillet.

[Réflexion, micro-essai, textes poétiques ou en prose, photos, oeuvres plastiques sur la lumière en tant que rayonnement intérieur, épiphanie, manifestation découlant d’un état, d’une posture et réciproquement lumière sublimant, modelant, connotant  l’intérieure d’espace, y compris vivants, la lumière dans la littérature, son côté sacré ou cru, sa quête, la lumière dans les oeuvres cinématographiques….]

L’adresse de soumission est : revuediptyque[ad]yahoo.fr

Toute soumission doit comprendre le nom de l’auteur, une éventuelle biobibliographie ou un lien vers celle-ci, l’adresse d’un site si existant. Nous demandons d’envoyer une contribution de cinq à dix textes ou un ensemble ne dépassant pas quatre pages A4 par numéro. Au sein de ce corpus, un choix sera effectué.

La sélection concernant la soumission se fera sur des critères de qualité et d’exigence.

Pour en savoir plus sur la ligne éditoriale, lire « à propos de la revue Diptyque » (http://wp.me/PA0AS-2)